Ouessebougou-Awala

Ouessebougou-Awala: Résultats et poursuite du maraîchage
Durée du projet: Avril 2008 à mars 2010

Maraîchage - Micro-crédits - Alphabétisation

Durée du projet: Mars 2007 à février 2008

L'horticulture - AwalaLe village Ouessebougou-Awala, voisin de Sanamba, compte 253 habitants. Il se trouve à 45km de la capitale Bamako, mais parmi les endroits dans la commune de Dombila le village est un des plus isolés. Ses habitants pratiquent l'agriculture et le maraîchage en économie de subsistance. Ils vivent en extrême pauvreté, et ce sont les femmes et les enfants qui en sont les plus touchés. Cette pauvreté est indiquée par le fait que les stocks de céréales sont épuisés plus tôt que dans les autres villages.

Depuis plus de 10 ans, la production des denrées alimentaires de base était déficitaire et empêchait l'autosuffisance des familles. C'est pourquoi les jeunes adultes et les adolescents cherchent à gagner leur vie en ville et on constate une augmentation de l'exode rural. Par conséquence, leur main-d'oeuvre manque sur les champs qui exigent un travail intensif.

C'est dans ce contexte que LAG Mali voulait contribuer à l'amélioration des conditions de vie et de l'approvisionnement en produits alimentaires. Ce projet a été démarré en mars 2007, subventionné partiellement par AWO International. Il comprenait l'appui du maraîchage, l'octroi d'un micro crédit, le conseil technique accompagnant et l'alphabétisation. En tout, 70 habitants étaient les bénéficiaires directes.

L'horticulture intensive - une contribution à la sécurisation alimentaire et une activité génératrice de revenues

Puit en Awala

LAG Mali a crée l'infrastructure pour le maraîchage intensif par l'aménagement et la clôture d'un jardin d'un hectare et la construction de deux puits professionnels. 50 femmes et 20 jeunes hommes exploitaient le jardin et recevraient des outils de travail et des semences.

Ils contribuaient à la construction des puits et à la clôture du périmètre maraîchère par leur main-d'oeuvre. Ils remboursaient une partie de leurs revenus individuels dans une caisse commune. Ainsi les semences pour la saison suivante ont été financées par cette caisse et par eux-mêmes.

Des séchoirs solaires simples, fabriqués au Mali, permettent la conservation des surplus d'une récolte. Ainsi on peut éviter des pertes. En même temps, LAG Mali appuyait la commercialisation des surplus. Un âne et une charrette les transportaient au marché situé à 12km du village.

Les micro-crédits

Des micro crédits font fonction d'une aide aux investissements pour le début des petites entreprises lucratives, comme, par exemple, l'élevage de volailles ou de moutons et le petit commerce. Pour la population rurale surtout pour les femmes, il est difficile ou même impossible d'obtenir une telle aide initiale. Au village d'Ouessebougou-Awala LAG Mali a mis à la disposition des micro crédits d'un total de 687 €. Par conséquent 30 villageois recevaient 23 € chacun. Ainsi, ils pouvaient mettre sur pied leurs petites entreprises individuelles et remporter des revenus. Une animatrice coopérait dans le projet. Elle conseillait les bénéficiaires des crédits à calculer leurs activités économiques décidées par eux-mêmes. Un comité du village s'occupait de l'administration des crédits après une formation particulière.

L'alphabétisation

En même temps, à la demande des participants au projet, on appuyait l'alphabétisation selon la méthode "Reflect". Selon une approche orientée aux problèmes cette méthode rend les participants capables de définir leurs difficultés et de trouver des solutions. Ça veut dire que les participants n'apprennent pas seulement à lire et à écrire en bamanankan, la langue du pays, mais encore on discute des sujets de la vie quotidienne et enseigne des thèmes importants pour le projet - l'horticulture, la commercialisation des produits et l'administration des micro crédits.

Association en coopération: VIDE↑ haut de page

Logo LAG Mali e.V.

Informations par circulaires

Si vous désirez recevoir nos circulaires par email, veuillez nous faire la demande.

>> Voir la circulaire actuelle

Projet LAG Mali

Compte bancaire pour vos dons:

Changement des coordonnées bancaires de LAG Mali!
Depuis le 27.06.2016, les coordonnées bancaires de LAG Mali sont les suivantes :

VR meine Bank eG - Fürth/Neustadt/Uffenheim
BIC:
GENODEF1NEA
IBAN:
DE65 7606 9559 0003 2590 05
Récepteur:
LAG Mali e.V.

Nous vous remercions pour vos dons!

Sprache in deutschdeutsch LANDESARBEITSGEMEINSCHAFT BAYERN ENTWICKLUNGSHILFE MALI E.V.