Bassibougou: Maraîchage et protection des ressources

Durée du projet: Avril 2006 à 2008

BaobabLe village de Bassibougou qui fait partie du cercle de Kita est à 200 km de la capitale Bamako. Ses 735 habitants originaires de l'ethnie des Malinké vivent de l'agriculture, de l'élevage, de l'artisanat et de la chasse. Dans cette région, la production agricole est en crise. Cette situation a, parmi d'autres facteurs, un rapport avec la culture du coton qui ne remporte que de petits revenus au marché international.

C'est pourquoi le projet vise au soutien du maraîchage qui, d'un côté, améliore l'approvisionnement alimentaire, de l'autre il permet en même temps aux femmes et leurs familles de gagner de l'argent. Dans la répartition du travail l'horticulture appartient traditionnellement au domaine des femmes. Les hommes sont responsables des denrées alimentaires de base - le mil et le maïs - tandis que les femmes s'occupent des ingrédients pour préparer des sauces, c'est à dire des légumes et des épices. Jusqu'à présent les femmes de Bassibougou ne réalisaient que des très petits rendements qui satisfaient à peine leurs propres besoins. En plus elles travaillaient durement sur leurs petits terrains avec des moyens de production minimes.

Le projet contribue aussi à la protection des ressources: Dans le jardin on intègre une pépinière produisant des les plants d'arbres qui seront implantés dans la forêt proche. Deux femmes ont reçu une formation spéciale et entretiennent la pépinière. Ainsi, on veut produire 800 plants d'arbre par an et les transplanter dans la forêt voisine. Tous les habitants participent aux activités. Ils se rendent très bien compte que le maintien du peuplement forestier a une grande importance. Ils veillent à planter des espèces d'arbre dont leur village puisse profiter, par exemple le baobab, le karité et le tamarinier. On utilise l'écorce du baobab pour produire des cordes, ses fruits et ses feuilles pour l'alimentation.


Jardin à BassibougouAu début du projet en avril 2006, on a clôturé un jardin de 0.25 hectares et creusé un puits profond qui servira à l'arrosage des plantes. Le chef du village de Bassibougou avait transmis le terrain aux 90 femmes qui allaient cultiver le jardin. Celles-ci ont été conseillées techniquement ainsi que dans leur l'organisation. En plus, elles recevraient des outils nécessaires pour le maraîchage.

Quand 45 femmes de plus voulaient participer au projet, le terrain de 0.25 hectares s'avèrait d'être trop petit. Les femmes elles mêmes ont déjà trouvé la solution de ce problème : Grâce au soutien de leurs maris et par leur propres initiatives elles ont agrandi le périmètre maraîcher de 0.25 hectares supplémentaires en aménageant le terrain adjacent. Mais maintenant, la capacité d'un seul puits n'était plus suffisante pour arrosoir le jardin doublé.


Puits à BassibougouPar conséquent en printemps 2007, on a décidé de continuer le projet afin que ces femmes, elles aussi, vont avoir une chance réelle d'en profiter individuellement. En ajoutant au jardin encore une superficie de 0.25 hectares on a financé un deuxième puits de 15 m de profondeur et avec grand diamètre. Ainsi, la poursuite des activités en 2007 répond aux besoins locales et au développement dynamique du projet. Actuellement ce sont 135 femmes qui sont intégrées au projet. A part l'approvisionnement alimentaire amélioré, le maraîchage permet aux femmes et leurs familles d'obtenir aussi des revenus par la vente de leurs produits au marché récemment établi à Balandougou.

Association en coopération: Stop Sahel↑ haut de page

Logo LAG Mali e.V.

Informations par circulaires

Si vous désirez recevoir nos circulaires par email, veuillez nous faire la demande.

>> Voir la circulaire actuelle

Projet LAG Mali

Compte bancaire pour vos dons:

Changement des coordonnées bancaires de LAG Mali!
Depuis le 27.06.2016, les coordonnées bancaires de LAG Mali sont les suivantes :

VR meine Bank eG - Fürth/Neustadt/Uffenheim
BIC:
GENODEF1NEA
IBAN:
DE65 7606 9559 0003 2590 05
Récepteur:
LAG Mali e.V.

Nous vous remercions pour vos dons!

Sprache in deutschdeutsch LANDESARBEITSGEMEINSCHAFT BAYERN ENTWICKLUNGSHILFE MALI E.V.