Clanabougou: Petit commerce, maraîchage, eau potable

Durée du projet: Avril 2010 - mars 2012

Le village de Clanabougou, situé dans le cercle de Kati à environ 40 kilomètres au nord-ouest de la capitale Bamako, compte 800 d'habitants. Les villageois vivent surtout de l'agriculture et font du petit commerce et du maraîchage - une source de revenu supplémentaire pour compenser les petits rendements agricoles. Ceux-ci ne couvrent pas les besoins des familles en denrées alimentaires de base.

Micro-crédits et appui du maraîchage en petits pas

Jardin à Clanabougou 2011Outils de traivail

C'est la pénurie d'eau qui a limité le maraîchage dans les petites parcelles individuelles des femmes. Jusqu'à présent, ces jardins ont été arrosés par des puits traditionnels qui s'épuisent très vite. C'est pourquoi LAG Mali, depuis avril 2010, soutient l'aménagement d'un périmètre maraîcher d'un hectare, doté d'abord de deux puits professionnels d'une profondeur de 14 mètres. Pour cultiver un jardin d'une telle dimension, il faut au moins quatre puits. Mais les moyens de LAG Mali sont limités. En plus, elle tient au principe de „petits pas” dans ses projets: Il s'agit aussi de renforcer la responsabilisation des villageois dans leur procès de développement.

Des fossés de compost

Dans des fossés de compost, il est possible de produire de l'engrais organique qui ne coûte rien. Un spécialist local informe les 80 exploitantes sur le savoir-faire nécessaire et les conseille dans le maraîchage intensif. En plus, il sert comme interlocuteur dans le domaine d'organisation, par exemple dans la fondation d'un „comité-maraîcher” ou dans la gestion des réserves épargnés. Après avoir reçu un coup de pouce financier pour des semences et des outils de travail, ces reserves permettent aux femmes de payer elles-mêmes les semences pour la prochaine campagne. Pour faciliter la commercialisation des produits, des ânes et des charrettes, moyens de transport simples mais fiables, ont été mis à la disposition des maraîchères.

Un crédit permet de petites entreprises économiques et une certaine marge de manœvre. Le fonds de crédit équivalent à 687.- € qui est disponible maintenant à Clanabougou, vient d'un projet précédent de LAG Mali dans le village d'Awala. On donne des micro-crédits à des groupes solidaires qui les remboursent majorés d'intérêts. C'est selon ce principe que la population d'Awala a réussi d'établir son propre fonds de credit.

Ce sont surtout les femmes qui ne disposent pas du capital initial pour faire le commerce du savon, des tissus ou de petits animaux. Dans ce contexte, le village de Clanabougou profite de sa proximité avec le marché de Dio qui constitue un avantage stratégique.

Construction d'un puits à eau potable

Kompostgräben

Pour s'approvisionner en eau potable, les habitants de Clanabougou doivent aller deux kilometres à pied jusqu'à Dio. Ils ont demandé un puits hydraulique qui a été construit à l'aide de LAG Mali au printemps 2010. Depuis, un „comité-puits” établi au village surveille le respect des normes d'hygiène essentielles.

Ce sont les dons de beaucoup de collectivités et de personnes privées au sein de la AWO (mutualité ouvrière) bavaroise qui ont rendu possible ce projet. En 2011, il sera poursuit par le creusement de deux autres puits professionnel pour assurer l'arrosage du périmètre maraîcher entier.

Organisation en coopération: VIDE↑ haut de page

Logo LAG Mali e.V.

Informations par circulaires

Si vous désirez recevoir nos circulaires par email, veuillez nous faire la demande.

>> Voir la circulaire actuelle

Projet LAG Mali

Compte bancaire pour vos dons:

Changement des coordonnées bancaires de LAG Mali!
Depuis le 27.06.2016, les coordonnées bancaires de LAG Mali sont les suivantes :

VR meine Bank eG - Fürth/Neustadt/Uffenheim
BIC:
GENODEF1NEA
IBAN:
DE65 7606 9559 0003 2590 05
Récepteur:
LAG Mali e.V.

Nous vous remercions pour vos dons!

Sprache in deutschdeutsch LANDESARBEITSGEMEINSCHAFT BAYERN ENTWICKLUNGSHILFE MALI E.V.