Donsosso: Amélioration de l'approvisionnement en eau potable et maraîchage

Durée du projet: Avril 2011 - Mars 2012

Le village de Donsosso consiste en trois hameaux qui ont en tout 3000 d'habitants. Il se trouve dans le cercle de Yanfolila à environ 280 km au sud de la capitale Bamako. 85% de la population sont des Fulbes sédentaires. Mais on y trouve aussi la groupe éthnique des Bamanan. Ils pratiquent l'agriculture, l'élevage et le maraîchage. Une grande partie de la population - des hommes ainsi que des femmes - essaie d'augmenter leurs revenus maigres par l'orpaillage. Cette activité assure leur subsistance de façon supplémentaire.

Accès permanent à l'eau potable

Puit traditionelDes femmes et des enfants Donsosso

Actuellement, la population pour s'approvisionner en eau potable est forcée à recourir à des puits creusés traditionnellement. Deux puits à pompes manuelles ont été installés dans le village, mais très souvent, ceux-ci tombent en panne. Régulièrement, ils ne fonctionnent pas pour une durée de plusieurs mois. C'est pourquoi les familles sont forcées à boire l'eau insalubre des puits traditionnels. Les femmes ont raconté que l'eau est d'une couleur trouble. Par conséquence, il y a souvent des maladies coliques qui menacent surtout la vie de leurs enfants.

Puit neufC'est la raison pour laquelle deux puits hydrauliques professionels seront creusés à l'aide de LAG Mali, deux puits solides, coffrés par des buses en béton et munis de couvercles. Même si l'eau doit être puisée, elle est toujours disponible et pour plusieurs personnes en même temps. Un comité villageois sera responsable des puits et surveillera le respect des normes d'hygiène essentielles.

Légumes à la place de l'or

En répondant aux demandes des femmes de Donsosso, LAG Mali a l'intention de créer pour elles une source de revenus assurée et moins fatigante à l'aide du maraîchage. Jusqu'à present, beaucoup d'elles pratiquent l'orpaillage mais leur benefice est remis au hazard: Ce n'est que l'or d'un seau sur seize qu'elles tirent de la fosse de mine qui revient aux femmes. Le contenu des autres 15 seaux va au propriétaire de la mine sans qu'elles soient rémunérées pour leur travail. Les femmes acceptent ce système de rémunération de l'orpaillage par faute d'alternatives en sources de revenus.

Par conséquent, LAG Mali veut appuyer 60 femmes dans la culture et la commercialisation de légumes. Elle fera creuser deux puits à grand diametre et deux puits traditionnels renforcés par des buses pour l'arrosage du jardin clôturé. Dans chacun des trois hameaux, LAG Mali met des ânes et des charettes à la disposition des femmes afin de faciliter le transport au marché.

C'est le village qui donne le terrain de 0,5 ha pour la culture. Aussi, les habitants du village se chargent de l'hébergement et de la restauration des puisatiers et contribuent par leur main d'oeuvre non qualifié. Ils s'engagent, par exemple, dans le transport des matériaux locaux et dans les travaux de clôture.

Organisation en coopération: VIDE↑ haut de page

Logo LAG Mali e.V.

Informations par circulaires

Si vous désirez recevoir nos circulaires par email, veuillez nous faire la demande.

>> Voir la circulaire actuelle

Projet LAG Mali

Compte bancaire pour vos dons:

Changement des coordonnées bancaires de LAG Mali!
Depuis le 27.06.2016, les coordonnées bancaires de LAG Mali sont les suivantes :

VR meine Bank eG - Fürth/Neustadt/Uffenheim
BIC:
GENODEF1NEA
IBAN:
DE65 7606 9559 0003 2590 05
Récepteur:
LAG Mali e.V.

Nous vous remercions pour vos dons!

Sprache in deutschdeutsch LANDESARBEITSGEMEINSCHAFT BAYERN ENTWICKLUNGSHILFE MALI E.V.