Sanamba

Soutien du maraîchage - Alphabétisation - Promotion de l'éducation de base

Le village Sanamba qui compte environ 1000 habitants fait partie de la Commune Dombila. Il se trouve à 45km de la capitale Bamako. Pendant la saison des pluies, le village isolé n'est accessible que difficilement par une piste non asphaltée. La population du village, dont 80% sont de l'ethnie des Bamananw, vit de l'agriculture et de l'élevage. Le mil, le maïs et l'arachide sont des denrées alimentaires de base qu'elle cultive sur les champs. La source de revenus la plus importante pour les femmes du village, c'est le maraîchage. En exploitant leurs parcelles, les femmes utilisaient souvent des pesticides ou des engrais chimiques en dosage nuisible. Pour vendre les produits au marché hebdomadaire, il leur fallait en général un transport à pied de 15km.

Le Maraîchage - une contribution à la sécurité alimentaire et activité génératrice de revenus

Puit à SanambaDepuis 2004, LAG MALI a appuyé l'horticulture au village de Sanamba par six puits professionnels qui y servaient à l'arrosage de deux périmètres maraîchers. L'association locale des femmes, appelée Benkadi, amenagait d'abord deux jardins dont chacun avait une superficie de 0,25 hectare pour 60 exploitantes. A cause de la grande demande des autres femmes chacuns de ces périmètres ont été étendus à 1ha et clôturés. Actuellement un nombre total de 110 femmes exploitent les deux jardins. Elles racontent que leurs revenus se sont doublés. En plus, la qualité de l'approvisionnement alimentaire de leurs familles s'est améliorée. Entre-temps, chaque jardin dispose de trois puits professionels qui sont utilisés par les femmes.

Même pendant la saison sèche, il est ainsi possible de bien arroser le chou, les tomates, les oignons, les aubergines, le poivre, le gombo et les feuilles verts locales. En plus, LAG Mali a mis à la disposition un capital initial qui comprenait des semences et des outils simples. Les femmes elles-mêmes paient une petite contribution dans une caisse commune, établie au sein de leur association, pour permettre le financement des réparations et des semences de la prochaine période.

fosse de compostVoilà les fosses de compost, dans lesquelles les femmes de Sanamba produisent maintenant de l'engrais pas cher. Une animatrice malienne qualifiée les a conseillées dans la production du compost autant que dans l'emploi des pesticides organiques. Entre-temps on constate que quelques hommes ont acquis ces savoirs qu'ils appliquent maintenant dans leurs champs en préfèrant le compost au lieu de l'engrais chimique.



Un moyen de transport simple: âne et charetteDes moyens de transport simples, trois ânes et trois charettes, ont été acheté par le projet pour faciliter la vente des surplus. Ceux-ci n'allègent pas seulement le chemin à pied de 15km au prochain marché, mais encore les femmes peuvent y aller maintenant plus indépendamment d'une tierce personne à qui elles devraient confier leur marchandise auparavant. Donc, elles ont un accès direct au marché et plus de contrôle sur les prix des produits vendus. Elles ont fondé un comité de gestion pour la réserve financière, destinée à l'achat des pièces détachées ou des réparations. L'objectif est que les moyens de transport seront ainsi maintenus à long terme.


Formation pour adultes - Promotion de l'alphabétisation

Alphabétisation à SanambaParallèlement aux activités maraîchères, LAG Mali soutenait l'alphabétisation des femmes qui y participaient. C'étaient des bancs, des tableaux et des matériels didactiques mis à la disposition. Les cours, qui ont lieu le soir, sont tenus en langue national Bamanankan (aussi appelés Bambara). Ils sont réalisés selon la méthode « Reflect », recommandée par le Service Allemand de Développement, qui trait des thèmes de la vie quotidienne. Dans ce contexte on transmet et discute des connaissances spécifiques liées aux problèmes de tous les jours et au projet, comme par ex. les techniques de culture dans le maraîchage. Les élèves avancées et douéees ont reçu une formation ciblée, pour les rendre capable de poursuivre les cours dans l'avenir de façon autonome. A Sanamba, l'alphabétisation est dèjà continuée indépendamment sans un maître de l'extérieur.

Là, où il faisait nuit autrefois, il y a de la lumière aujourd'hui - à ces mots la présidente de l'association de femmes, Benkadi, résume et décrit le résultat de l'alphabétisation.

Durée du projet : 2004 - 2006


Encouragement de l'éducation élémentaire

Équipement de l'école primaire existante en meubles et matériels didactiques

l'école primaire existante à SanambaEn 2004, LAG Mali a appuyé l'école primaire de Sanamba en complètant son équipement de base par 30 table-bancs, des tableaux, 120 livres et d'autres matériels didactiques. Il s'agissait d'améliorer ainsi les conditions scolaires des élèves. Par conséquent, aucun des enfants ne devait plus être assis sur des pierres ou même sur le sol en banco.



l'école primaire existante à SanambaL'école qui a été construite simplement en banco en 1997 était en piteux état. En plus, pendant la saison des pluies en 2004, une tempête arrachait le toit en tôle ondulée et causait des dégâts. L'association des parents d'èlèves (APE) du village se mobilisait pour réparer provisoirement le toit au moins d'une des trois salles de classes.

En hiver 2004/5, LAG Mali se chargeait des autres réparations nécessaires pour mettre complètement l'école en état de marche. Des portes et des volets plus solides ont été financés aussi. Il faut savoir que l'école de Sanamba est une école communautaire qui est gèrée de facon autonome. Son entretien et les salaires des maîtres se financent par les frais scolaires que les parents paient pour chaque élève. Le comité de gestion responsable avait été soutenu par un conseil technique afin de mieux remplir sa tache administrative.


Durée du projet: 2004 - 2005

Association en coopération: VIDE↑ haut de page

Logo LAG Mali e.V.

Informations par circulaires

Si vous désirez recevoir nos circulaires par email, veuillez nous faire la demande.

>> Voir la circulaire actuelle

Projet LAG Mali

Compte bancaire pour vos dons:

Changement des coordonnées bancaires de LAG Mali!
Depuis le 27.06.2016, les coordonnées bancaires de LAG Mali sont les suivantes :

VR meine Bank eG - Fürth/Neustadt/Uffenheim
BIC:
GENODEF1NEA
IBAN:
DE65 7606 9559 0003 2590 05
Récepteur:
LAG Mali e.V.

Nous vous remercions pour vos dons!

Sprache in deutschdeutschLANDESARBEITSGEMEINSCHAFT BAYERN ENTWICKLUNGSHILFE MALI E.V.